ACTEURS MAIS PAS BOUCS EMISSAIRES

   

   Photo Pierre Ciot pour l'AR Hlm PACA & Corse

  

Le mouvement Hlm doit s'impliquer fortement sur toutes les questions posées par les pouvoirs publics depuis les attentats de début janvier. Mais nous ne devons pas être les boucs émissaires de la "découverte" d'une situation qui s'enracine dans nos cités depuis de fort nombreuses années. Pour cela, il ne faut plus hésiter à appeler les choses par leur nom, ne pas passer sous silence les réalités de certains quartiers et leur dépendance à des réseaux mafieux ou religieux, ne pas occulter les difficultés relatives aux concentrations"ethniques" de popula-tion accepter pour mieux les analyser les difficultés de l'ANRU 1 où parfois la démolition n'a servi qu'à déplacer le problème social, ou ne pas éviter de poser la question des PLS dans la mise en oeuvre de la loi SRU. A cette condition, nous serons des acteurs responsables.

  

Bernard Oliver, président de l’AR Hlm PACA & Corse

 

LE RENDEZ-VOUS

LE "RESEAU REGIONAL DES ACTEURS DE L'HABITAT"A ANTIBES

 

Pour la 6ème rencontre du réseau régional des acteurs de l'habitat, l'Association régionale s'est penchée, avec la Communauté d'agglomération Sophia-Antipolis, sur la problématique de l'accession

La 6ème rencontre s'est déroulée le 20 février dernier a Antibes en partenariat avec la Communauté d'Agglomération de Sophia-Antipolis (CASA). Accueillis par Jean Léonetti, Député-Maire d'Antibes et Président de la Communauté d'Agglomération, les participants ont pu débattre de la politique menée par la CASE en matière d'accession à la propriété. En préambule, la CASA a expliqué le souhait de diversifier ses réponses en matière de logement, dans le PLH 2012-2017, en travaillant sur la mixité et en élaborant une production qui reste accessible au plus grand nombre.

Les participants lors de la visite sur site l'après-midi. (Photo Philippe Oliviero pour l'AR Hlm PACA & Corse)

 

Après la théorie, visite de quatre opérations antiboises

Une première table ronde a abordé le sujet du développement de programmes en accession par la maîtrise du foncier, en s'appuyant sur l'exemple de la résidence du Pous à Chateauneuf-Grasse, portée par Maison Familiale de Provence. Deux autres tables rondes ont ensuite abordée le partenariat mené entre la CASA et les opérateurs (le Cours du Beaumon par Erilia) et la complémentarité de l'accession avec l'offre locative sociale (témoignage de la SACEMA). Après la clôture des travaux par Marguerite Blazy, Vice-Présidente de la CASA chargée de l'Habitat et du Logement, une visite de quatre opérations à Antibes à été menée dans l'après-midi. (Contact Philippe Oliviero et Pascal Gallard)

 


LES BRÈVES

Feu vert pour SPLS en PACA

Lancé en juillet 2014 à Aix, le déploiement de SPLS en PACA suit son cours. Depuis janvier, c'est ce support qui gère les échanges d'informa-tions entre maîtres d'ouvrage et gestion-naires des aides à la pierre de l'Etat sur les

opérations program-mées. Cette démarche de dématérialisation des échanges devrait s'étendre aux demandes de finance-ment puis aux paiements mais ègale-ment permettre de parler en logements livrés et

non financés. Ciblée sur 11 régions dont la nôtre pour 2015, elle s'étendra

 

 

 

 

pour 2016 à toutes les autres. A ce jour, 41 organismes sont connectés et commen-cent la saisie des opérations programmées en 2015. Un outil ne remplacera jamais l'indispensable contact entre partenaires ; gageons qu'il l'enrichira !

(Contact Pascal Gallard)

 

 
   

ACTU RÉGIONALE

 

Présentation du programme RHEA 2

Le 29 janvier dernier s'est tenue à la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur une réunion de présentation du nouveau programme RHEA 2 à l'attention des organismes de logement social possédant du patrimoine sur le territoire régional. Présidée par Colette Charriau, Vice-Présidente Déléguée au Foncier, au Logement et à l'Habitat, et organisée en partenariat avec l'Association régionale, cette rencontre a permis d'annoncer les grandes lignes de RHEA 2 et les quelques changements annoncés, notamment sur la preuve d'absence de surcompensation, point particulièrement technique, éclairci par Laurent Ghekière, Directeur des Affaires Européennes à l'Union sociale pour l'habitat, tout spécialement venu de Bruxelles pour l'occasion.  (Contact Aurélien Deroche)

 

Vademecum régional amiante : diffusion imminente !

Le Vademecum sur les bonnes pratiques préventives face à l'amiante est en cours de finalisation. Une fois validé par le groupe de référents Hlm amiante animé par l'Association régionale, dont il est une production directe, il sera diffusé au sein du Mouvement Hlm régional et national. Pour mémoire, il synthétise les bons gestes à avoir face au risque amiante, en application de la règlementation, en phase de conception, réalisation, entretien et maintenance. Il s'inscrit dans un partenariat avec la Carsat Sud Est, l'OPPBTP et la Direccte PACA. (Contact Florent Léonardi)

 

 

 

 

 

L'ENTRETIEN

JEAN-PAUL BONNETAIN : " ON A ENTREPRIS ET C'EST CELA QUI COMPTE"

Préfet de Police à Marseille depuis presque deux ans et demi, Jean-Paul Bonnetain vient d'être nommé Préfet

de l'Isère. Juste avant son départ, il a accepté de faire, pour la Lettre du Saint-Georges, un bilan de son action avec  les bailleurs sociaux.

 

 

Photo Michel Couartou pour

l'AR Hlm PACA & Corse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout au long de votre mission en tant que Préfet de Police, vous avez travaillé avec les bailleurs sociaux. Que diriez-vous de ce travail mené en commun ?

Je connaissais déjà les bailleurs sociaux de Marseille depuis 2004-2008, l'époque où j'étais Secrétaire Général aux Affaires Régionales (SGAR) de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. En qualité de Préfet de Police, je me suis tout de suite intéressé aux enjeux qui se posent dans les zones de sécurité prioritaire. Les bailleurs sont des acteurs majeurs de la vie dans ces territoires mais ils sont aussi les premières victimes de l'insécurité qui y règne. J'ai trouvé dans mes démarches des interlocuteurs diponibles et attentifs.

 

Au quotidien, comment s'est passée la collaboration ?

Les bailleurs ne sont pas des policiers, mais nous avons pu conjuguer nos efforts. Notre démarche, que nous avons appelée approche globale, consiste à intervenir sur une cité d'une façon coordonnée avec des policiers mais aussi dans l'amélioration du cadre de vie, le retrait des épaves de voitures, la propreté, la sécurisation des chantiers, etc... Avec les bailleurs nous avons pu agir ensemble au même moment au même endroit. 

 

Quel bilan tirez-vous de ces actions ?

On a entrepris quelque chose, et c'est cela qui compte. Avec les bailleurs sociaux, il y a maintenant une vraie relation de confiance, on sait faire des choses ensemble.  Les bailleurs le savent, l'Association régionale le sait, il faut continuer. 

 

L'Association régionale justement. Comment avez-vous travaillé avec elle ?

C'est un interlocuteur naturel. Dès mon arrivée, c'est au siège de l'Association régionale que je suis allé rencontrer les bailleurs. Ils ont fait, dernièrement, un travail considérable pour développer la médiation dans le cadre du Pacte de Cohésion Sociale. C'est une interface indispensable entre nous et les bailleurs pour analyser les situations et proposer des dispositifs qui fonctionnent, ou pour harmoniser la position des bailleurs sur un sujet.

 

 

Jean-Paul Bonnetain a été nommé Préfet de Police des Bouches-du-Rhône en conseil des Ministres du 12 septembre 2012.

Il est nommé Préfet de l'Isère le 18 février 2015.

Secrétaire Général aux Affaires Régionales (SGAR) de la Préfecture de Région entre 2004 et 2008, il a été Préfet délégué pour la Sécurité et la Défense auprès du Préfet de la région Lorraine de 2008 à 2009 et Préfet de l'Yonne de 2011 à 2012.


LES BRÈVES (suite)

8 400 logements sociaux agréés en 2014

(hors ANRU)

En l'attente du CRH, les 1er résultats permettent

de constater que l'objectif de 12 000 logements est loin d'être atteint en 2014. Cependant, les 8400 loge-

ments agréés restent dans la moyenne élevée des 

dernières années. Le

"recul" n'est  que de 6% par rapport à 2013, cru historique qui frôlait les 

9 000 logements. La proportion de logements très sociaux (PLA-I) n'a 

 

jamais été aussi élevée 

puisqu'ils représentent 27% des agréments. 

A défaut de progresser, l'effort de production se maintient et renforce même sa composante très sociale. 

(Contact Pascal Gallard)

 

 

 

 


 

ACTU ADHÉRENTS

Lancement du concours Bas Carbone 2015

Le 20 février a été lancée la nouvelle édition du Concours Bas Carbone. Issu de la convention qui lie l'Association régionale à EDF Collectivités Méditerranée, ce concours concerne des projets de construction neuve ou de rénovation encore non achevés et/ou en cours d'étude, portés par les adhérents de l'Association régionale (et EPL conventionnées) en qualité de maître d'ouvrage. (Contact Aurélien Deroche)

 

 

Qui fait quoi ?

La Lettre du Saint Georges est réalisée par Michel Couartou, rédacteur-en-chef, sous la responsabilité de Philippe Oliviero, directeur de l’Association régionale, avec le concours de Pascal Gallard, Florent Léonardi, Aurélien Deroche et Danièle Amet.

Photo de tétière : Le Tellier pour l'AR Hlm PACA & Corse

Secrétariat de rédaction et diffusion : Danièle Amet.

Directeur de la publication : Bernard Oliver, président de l’Association régionale.

Les précédents numéros de la Lettre du Saint Georges peuvent être demandés au secrétariat de l'Association régionale.

Réalisation Midiaminuit
 

LE DOSSIER

CLUB DDSE SUR LE SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIF   

 

Le premier club DDSE de l'année 2015 a eu lieu jeudi 12 février à Cannes avec le concours de l'Office Public de l'Habitat de " Cannes et Rive Droite du Var" et portait sur le thème du solaire thermique collectif.  

 

Le Club DDSE de l'Association régionale du 12 février qui a réuni une quarantaine de participants, était consacré à la thématique du solaire thermique collectif. Dans un contexte où l'accent est mis de façon de plus en plus forte sur le développement durable dans tous les programmes, que se soit en construction neuve ou en réhabilitation, la solution du solaire thermique collectif doit être aujourd'hui sérieusement envisagée. Deux freins majeurs y sont néanmoins associés : les mauvaises expériences, assez fréquentes, auxquelles ont pu être confrontés les bailleurs sociaux et le vieillissement des premières installations, réalisées dans les années 80. Deux points qui ont été abordés lors de cette matinée de travail autour de présentations d'experts et de la visite d'une opération de réhabilitation d'installations solaires menée par l'OPH de Cannes et Rive Droite du Var et réceptionnée en 2012.         

 

 

 

Ambiance studieuse et conviviale pour le Club DDSE (photo Aurélien Deroche pour l'AR Hlm PACA & Corse)      

 

 

Farid Abachi, Responsable du département Energie et Développement Durable à l'Union sociale pour l'habitat a rappelé le contexte réglementaire, et annoncé la sortie imminente du guide national sur les installations solaires thermiques, Philippe Dumez, Ingénieur à l'ADEME et Nicolas Oudart, du service Energie, Climat, Air de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur ont exposé le contexte régional et les modalités d'aides financières mises à la disposition des bailleurs sociaux. Edwige Gautier, coordinatrice de projets chez Enerplan a notamment dévoilé le nouveau "guide du commissionnement en solaire thermique collectif". Enfin Mustapha Tehani, Chef de la Réhabilitation à l'OPH "Cannes et Rive Droite du Var" a présenté l'opération de réhabilitation du parc solaire thermique implanté sur une vingtaine de sites (près de 1300 logements). Une visite sur site particulièrement appréciée a clôturé la matinée.(Contact Aurélien Deroche)


LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS

 
 

13 mars

CA de l'Association régionale à Aix

20 mars

Club Maîtrise d'Ouvrage dans le Var

2 avril

Présentation publique

OIP à Toulon

 

 

 

 

 

 

 

 

7 avril

Présentation publique

OIP à Marseille

23 avril

CA du Giget

CA de Losfor

20 mai

Atelier Accession à Aix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21 mai

CLH des Bouches-du-Rhône à Marseille

22 mai

CA de l'Association régionale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AR Hlm PACA & Corse - Le Saint Georges

97 avenue de la Corse 13007 Marseille

Tél. : 04 91 13 73 26

Mail : bienvenue@arhlmpacacorse.com

Si vous ne voyez pas la newsletter, cliquez ici
Pour vous désinscrire, cliquez ici