AFFIRMER LA LÉGITIMITÉ DES Hlm

  

Photo Robert Ayache pour l'AR Hlm PACA & Corse

 

L'AR Hlm PACA & Corse fête ses 40 ans ! Un "Mook" (Magazine - book) des Editions Autrement, auquel elle a activement contribué, témoigne à l'occasion de cet anniversaire de la foisonnante activité, économique autant que sociale, du mouvement Hlm dans nos territoires. Cet ouvrage sera offert aux participants lors des 2 événements que nous organisons : soirée anniversaire le 12 avril avec nos partenaires, convention des personnels le 23 mai avec nos adhérents. Plus que jamais, les Hlm se révèlent indispensables face aux défis posés à notre société. La crise a fragilisé les plus modestes, les centres anciens se paupérisent, les copropriétés en difficulté se multiplient, il y a urgence à réhabiliter nos quartiers... Aucun acteur du logement, hormis le mouvement Hlm n'est aujourd'hui en mesure d'apporter des réponses crédibles à ces défis. L'anniversaire de notre Association régionale est l'opportunité d'affirmer haut et fort la légitimité de la pérennisation (et du développement) du mouvement Hlm. Ensemble, disons "Oui au Logement social !"

Bernard Oliver, président de l’AR Hlm PACA & Corse

 

LE RENDEZ-VOUS

LA RÉGION PRÉSENTE SON NOUVEAU CADRE D'INTERVENTION AUX BAILLEURS

Votées en Assemblée plénière de la Région en décembre 2016, les nouvelles modalités d'aides régionales au logement ont été présentées aux bailleurs sociaux le 2 février. Elles mettent l'accent sur l'aspect développement économique et emploi et elles seront désormais couplées avec les fonds européens Feder. Mais le critère de la performance énergétique reste primordial.

 

Laurent Garnier, directeur de l'Aménagement du territoire et de la Transition énergétique du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur et Eric Boucet, chef du service Habitat et Cohésion sociale, ont présenté aux bailleurs sociaux le 2 février à Aix-en-Provence le nouveau cadre d'intervention de la Région en faveur de l'habitat et du logement. Le nouvel exécutif régional souhaitait placer le développement économique et l'emploi au coeur de son intervention. Après un séminaire de travail fin juin 2016, co-organisé par l'AR Hlm PACA & Corse et la Région, les services du Conseil régional et les chargés de mission de l'Association régionale ont travaillé à la mise au point des nouvelles modalités de l'aide de la Région, modalités votées en Assemblée plénière le 16 décembre 2016.

 

Les dirigeants et salariés des organismes Hlm de la région attentifs aux explications d'Eric Boucet sur le nouveau cadre d'intervention du Conseil régional (photo Michel Couartou pour l'AR Hlm PACA & Corse)


Un appel à projets a été lancé début mars

Ce ne sont plus des subventions que la Région distribuera aux organismes Hlm mais des "compensations à des obligations de service public". En effet, les aides régionales seront désormais couplées avec celles de l'Europe à travers le Feder et l'appel à projets a été lancé début mars conjointement par la Région et la Commission européenne. Construction neuve, réhabilitation et rénovation urbaine sont également concernées, avec toujours un fort accent mis sur les performances énergétiques. Si les conditions d'éligibilité risquent d'être plus difficiles à remplir (Feder oblige), les services de la Région ont d'ores et déjà annoncé que le dispositif pourra être adapté selon le retour d'expérience qui en sera tiré. (Contact Philippe Oliviero)


LES BREVES

Mieux accompagner les habitants

Edité par l'AR Hlm PACA & Corse, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'ADEME, un "Guide de navigation pour l'accompagnement des habitants lors de réhabilitations

énergétiques" expose la méthodologie mise au

point par l'association "Ecopolénergie", désormais

"Maison Energie Habitat Climat" du Pays d'Aix.

Rédigé par Laure Pizay et Aurélien Breuil, ce Guide précise les modalités d'accompagnement des habitants, mais permet également de préciser les attentes et les objectifs des bailleurs sociaux dans cette démarche, et leur donne les moyens de développer une expertise en interne sur le sujet. Il met aussi en 

exergue la nécessité de former les acteurs locaux et les associations en place. Il met enfin l'accent sur les modalités d'évaluation de la démarche, construites au fil du temps grâce à un dialogue constant avec les bailleurs. Disponible sur simple demande à l'Association régionale.

(Contact Aurélien Deroche)

 
   

ACTU RÉGIONALE

 

CRHH de Corse, bilan et perspectives 

Le premier CRHH de Corse de l'année a entériné une production "historique" en 2016, avec 650 logements sociaux agréés. L'objectif pour 2017 est encore plus ambitieux, à 737 logements. Les participants ont beaucoup échangé, notamment autour de la demande de logement social, ou  du bilan triennal dans les communes "SRU". L'ADIL de Corse-du-Sud a présenté l'observatoire des loyers projeté sur l'agglomération ajaccienne tandis que la Collectivité territoriale de Corse évoquait le projet "ORELI" pour la rénovation énergétique des logements individuels. (Contact Pascal Gallard)

 

Gestion de la demande et des attributions, les bailleurs toulonnais contribuent aux projets de TPM

Trois séances de travail des bailleurs toulonnais ont été nécessaires en novembre, décembre et janvier pour analyser et réagir aux conclusions des travaux des quatre groupes thématiques réunis par l'agglomération en 2016. Leur contribution collective, à la fois pragmatique et opérationnelle, a été adressée à notre partenaire le 21 mars. (Contact Pascal Gallard)

 

Les Hlm de plus en plus engagés dans la qualité environnementale

Les résultats de la 3ème enquête sur la qualité environnementale des constructions neuves de logements sociaux, menée par la Cellule économique régionale de la construction (CERC PACA) à la demande de l'AR Hlm PACA & Corse, montrent une intégration en réelle augmentation des aspects environnementaux et énergétiques dans les projets des bailleurs sociaux. Cette enquête porte sur 80 projets de construction représentant plus de 3500 logements. Si les actions sur la performance énergétique sont beaucoup plus fréquemment mises en oeuvre, la réflexion sur le choix des matériaux ou la production d'énergie renouvelable restent des pistes de progrès. (Contact Aurélien Deroche)

 

L'ENTRETIEN

PATRICK KAMOUN : "IL Y A UNE ENORME CAPACITE D'INNOVATION DANS LES Hlm"

Patrick Kamoun, historien du logement social, sera le 23 mai à Marseille pour présenter l'histoire du mouvement Hlm régional. Où l'on s'aperçoit que le premier immeuble de logement social a vu le jour dans la cité phocéenne en 1890, et que c'est un marseillais qui a théorisé les techniques de gestion des logements.  

 

 


(Photo DR)

Vous serez le 23 mai à Marseille, à l'invitation de l'AR Hlm PACA & Corse, pour la convention des personnels qui marque le 40ème anniversaire de l'Association régionale. Quel type de conférence allez-vous y donner ? 

Je vais retracer l'histoire du logement social en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Corse. Je travaille depuis plus de 5 ans sur la création d'un musée virtuel du logement social en France. Ce musée comporte des déclinaisons régionales, et ce sont celles-ci que je vais présenter. 

Comment se présente ce musée virtuel  ? 

Principalement avec des images. Je suis un grand collectionneur d'images depuis de nombreuses années. J'en possède aujourd'hui près de 14 000 sur le monde Hlm, un monde que le grand public connaît très mal et que je voudrais mieux présenter. Il y a là un dynamisme et une capacité d'innovation extraordinaire, une vraie culture d'entreprise. Les organismes pourront intervenir sur ce site-musée en y rajoutant toute la matière qu'ils possèdent. Certains d'entre eux ont plus de 100 ans, et des archives monumentales.

Quels sont les événements marquants de l'histoire des Hlm dans la région ? 

Il y a un événement fondateur à Marseille quelques années avant la promulgation de la loi Siegfried (1894) qui pose le socle législatif du logement social en France. En 1890, le directeur de la Caisse d'Epargne de Marseille fait construire le premier immeuble de logement social de France, rue Sauveur Tobelem, expérience sur laquelle s'appuiera Siegfried pour bâtir sa loi. Dès cette première expérience, l'innovation technique est au rendez-vous puisqu'on se pose tout de suite la question de l'eau potable et que, dès 1890, on équipe les appartements de filtres fabriqués par l'Institut Pasteur pour purifier l'eau. Le modèle lancé à Marseille va se généraliser dans toute la France avec près de 3000 maisons, soit 4 500 logements dits "à bon marché" réalisés entre 1895 et 1903.

Les Offices existent déjà ? 

Pas encore. Ce sont des sociétés qui construisent. Les Offices, soutenus par des collectivités, vont être créés en 1906. Et il s'en créée tout de suite dans la région, à Marseille mais aussi sur la Côte d'Azur, à Nice et à Cannes. Quelques années plus tard, après la Première guerre mondiale, Eugène Michelis, administrateur délégué de l'Office des Bouches-du-Rhône et secrétaire général de l'Office de Marseille, va travailler sur la question de la gestion des logements. Il réunit une documentation exceptionnelle et va publier en 1930 un guide dans lequel il envisage toutes les situations possibles, une sorte de manuel du logement social. Ce guide a constitué la bible de tous les organismes de France pendant de très nombreuses années. 

Vous parliez d'innovation. Elle est aussi technique, non ? 

Absolument. C'est un des enseignements importants de l'histoire. Le monde Hlm n'a pas cessé de développer des modèles qui ont entraîné le privé. Quand le logement social a parlé d'un WC par appartement au début du XXe siècle, tout le monde a rigolé. Dans les immeubles, il y en avait un pour 50 familles. Aujourd'hui, cela continue, les Hlm sont toujours porteurs de toute l'innovation sur le logement.

 

 

 

BIO

Patrick Kamoun a été directeur de l'Association régionale des organismes Hlm de la région Ile de France, 

puis directeur de la Fédération nationale des SA d'Hlm,

puis conseiller auprès du Délégué général de l'Union sociale pour l'habitat

 

Il a écrit de nombreux ouvrages sur l'histoire du logement social en France et se consacre aujourd'hui à la création d'un musée virtuel du logement social


LES BRÈVES (suite)

Vers une procédure dématérialisée des aides

à la pierre

Mercredi 25 janvier, au CVRH d'Aix-les-Milles, la DREAL PACA avait proposé aux partenaires intéressés, maîtres d'ouvrage comme territoires de gestion, la 

 

 

 

 

découverte de l'outillage mis à leur disposition pour expérimenter en 2017 la dématérialisation des aides à la pierre. L'OPH et la DDTM du Finistère ont témoigné de leur expérience sur leur propre démarche engagée en 2016 et visiblement jugée

satisfaisante. Trois bailleurs sociaux sont candidats en PACA, et en attente de partenaires territoriaux (DDT et/ou délégataires des aides à la pierre) pour concrétiser un test cette année. Une formation est projetée le 8 juin. (Contact Pascal Gallard)


 

ACTU ADHERENTS

Nouveau président à l'OPH de Cannes

A la suite du rattachement de l'OPH de Cannes à la communauté d'agglomération "Pays de Lérins", un nouveau président a été élu le 24 mars dernier. Il s'agit de Christophe Fiorentino, adjoint à l'urbanisme de la mairie de Cannes et conseiller communautaire. L'ancienne présidente, Claude Secondy, qui n'est pas conseiller communautaire, conserve un mandat de vice-présidente. 

 

Logirem absorbe Samopor

Par arrêté préfectoral en date du 27 décembre 2016, le Préfet des Bouches-du-Rhône a officiellement entériné la fusion-absorption de la société Samopor par l'ESH Logirem, absorption qui avait été votée en Assemblée générale extraordinaire le 21 novembre 2016. 

 

 

 

 

Qui fait quoi ?

La Lettre du Saint Georges est réalisée par Michel Couartou, rédacteur-en-chef, sous la responsabilité de Philippe Oliviero, directeur de l’Association régionale, avec le concours de Pascal Gallard, Florent Léonardi, Aurélien Deroche et Danièle Amet.

Illustration de tétière : Anne-Lise Boutin / costume3pieces.com

Secrétariat de rédaction et diffusion : Danièle Amet.

Directeur de la publication : Bernard Oliver, président de l’Association régionale.

Les précédents numéros de la Lettre du Saint Georges peuvent être demandés au secrétariat de l'Association régionale.

Réalisation Midiaminuit
 

LE DOSSIER

LE LOGEMENT SOCIAL, ACTEUR ECONOMIQUE MAJEUR DE LA FILIERE BATIMENT

 

Une étude menée par la CERC permet de mesurer objectivement le poids du logement social dans l'activité des entreprises du bâtiment dans la région. Où l'on s'aperçoit que le mouvement Hlm a permis en 2016 de créer ou de maintenir près de 20 000 emplois. 

 

A partir d'une idée orginale de l'AR Hlm PACA & Corse et de la Fédération régionale du bâtiment, la CERC (Cellule économique régionale de la construction) a réalisé fin 2016 une étude sur le poids économique du logement social. La DREAL et la Région ont soutenu cette démarche, qui permet d'objectiver le poids réel du logement social dans l'activité des entreprises de bâtiment. La hausse annuelle constante ces dernières années de la production de logements sociaux montre bien que le secteur est en forte progression, mais il s'avère qu'il est aussi un acteur économique majeur. En effet, la construction neuve de logements sociaux représente un investissement en 2016 de 770 millions d'euros et l'entretien du parc social existant 400 millions. C'est donc près de 1,2 milliard d'euros de commandes qui a été apporté aux entreprises du BTP. Les perspectives 2017 esquissées par la CERC laissent augurer d'une augmentation de 7 % de cet investissement en 2017.  

 

Les investissements des bailleurs sociaux dans le secteur du bâtiment représentent près de 1,2 milliards d'euros. (Photo Michel Couartou pour l'AR Hlm PACA & Corse)

 

Plus de la moitié du chiffres d'affaires dans le collectif neuf

Si on prend en compte le chiffre d'affaires de l'ensemble de l'activité du bâtiment en PACA (10,6 milliards), le logement social en représente donc 12 % et 18 % de l'activité relative au logement. Plus significatif encore, si on considère le secteur du logement collectif neuf, la part du social atteint 57 %, c'est-à-dire que plus de la moitié du chiffre d'affaires des entreprises est financée par les bailleurs sociaux. L'ensemble des travaux (neuf et réhabilitation) engagés par le logement social aura permis en 2016 la création ou le maintien de 11 300 emplois directs dans les entreprises et 8 000 emplois induits dans la filière construction. La CERC estime qu'un million d'euros investis représentent 14 emplois assurés en construction neuve et 18 emplois assurés en entretien-rénovation. (Contact Philippe Oliviero)

 

 


LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS

 
 
 

12 avril

Soirée anniversaire des 

40 ans de l'Association

régionale à Marseille

 

25 avril

CA de Losfor

 

25 avril 

GT CUS PACA"rénovation-réhabilitation" à Marseille

 

27 avril

CA du Giget

 

 

 

 

 

 

 

5 mai

GT CUS PACA "politique patrimoniale" à Aix

 

9 mai 

GT CUS PACA"politique sociale" à Aix

 

31 mai

GT CUS PACA Séance plénière de restitution à Marseille

 

1er juin

Club DDSE à Chateauneuf le Rouge

 

 

 

 

 

 

 

13 juin

Atelier RH à Aix

 

20 juin

AG de Losfor

 

22 juin

AG du Giget

 

22 juin

CRHH PACA à Marseille

 

30 juin

AG de l'Association régionale

 

 

 

 

 

 

AR Hlm PACA & Corse - Le Saint Georges

97 avenue de la Corse 13007 Marseille

Tél. : 04 91 13 73 26

Mail : bienvenue@arhlmpacacorse.com

Si vous ne voyez pas la newsletter, cliquez ici
Pour vous désinscrire, cliquez ici