AU PIED DU MUR

 Photo Pierre Ciot pour l'AR Hlm PACA & Corse

Le mouvement Hlm régional est au pied du mur. La charte régionale du logement, la réforme de la gestion de la demande dans un contexte local très spécifique et la très grande difficulté à libérer du foncier sont des défis immenses. Il nous faut produire plus pour reconstituer un patrimoine à la hauteur des besoins et des objectifs de la loi SRU. Il nous faut être à la hauteur des enjeux du nouveau PNRU et des exigences de la réhabilitation thermique. Il nous faut enfin optimiser la gestion des demandeurs et la prise en compte du DALO. Il va nous falloir de la volonté, de la souplesse, une vraie ouverture au partenariat et une grande force de conviction vis-à-vis des élus. C'est un challenge immense qui est devant nous pour les deux ou trois ans qui viennent. Tous ensemble, nous pouvons le relever.

Bernard Oliver, président de l’AR Hlm PACA & Corse

 

LE RENDEZ-VOUS

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE

L'AR Hlm PACA & CORSE ADOPTE UNE MOTION SUR L'ART. 97 DE LA LOI ALUR

L'article 97 de la loi ALUR (pour l'Accès au Logement et un Urbanisme Rénové) réforme la gestion de la demande de logement social. Les bailleurs de la région persistent et signent : la mise en oeuvre de cet article doit être adaptée au contexte régional.

 

Le Conseil d'administration de l'Association régionale réuni le 16 mai dernier,  a débattu à nouveau des dispositions de la loi Alur et fait exceptionnel, a adopté solennellement une motion en six propositions auxquelles adhèrent tous ses membres.

Le maintien des outils existant dans la région

Les bailleurs souhaitent "un partenariat professionnel constructif avec l'ensemble des acteurs de la réforme", en particulier les EPCI et les services de l'Etat. Ils proposent d'engager une "action pédagogique et de communication" sur les enjeux de la réforme,  notamment auprès des collectivités locales et des équipes élues récemment. Ils affirment en outre que "pour les demandeurs comme pour les bailleurs", il est fondamental de conserver sur l'ensemble du territoire régional des dispositions identiques de gestion de la demande et d'information des demandeurs. Ils confirment enfin que "le maintien des outils actuellement  en place dans la région" est essentiel. Ils considèrent en effet que, seules, les applications actuelles et à venir du Système National d’Enregistrement sont pertinentes et qu'elles permettront de répondre aux objectifs de la loi.

Responsabiliser les demandeurs

Ils estiment par ailleurs que la responsabilité de "la charge de l'enregistrement, de l'accueil physique et de l'information des demandeurs" est considérable, et que cette responsabilité peut être partagée. Les bailleurs considèrent que le recours à un tiers non impliqué dans le processus de la décision d’attribution des logements est souhaitable. Ils suggèrent par exemple que, sous réserve de leur accord, les ADIL puissent apporter leur contribution. Enfin, les bailleurs de la région souhaitent que la responsabilité des demandeurs soit davantage engagée. En effet, "la rareté de l’offre sociale en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse justifie qu’elle soit affectée en priorité aux demandeurs dont le besoin de logement se manifeste par une réelle mobilisation." Ils cherchent ainsi à éviter "les réponses dilatoires à une offre de logement, ou les non-réponses, voire les refus répétitifs, d’offres de logement adaptées". (Contact Philippe Oliviero et Pascal Gallard - cf. texte de la motion sur notre site internet)


AGORA : DEMANDEZ LE PROGRAMME

Contingent préfectoral des Alpes-Maritimes

Mardi 20 mai, Côte d'Azur Habitat

a accueilli les bailleurs sociaux des Alpes-Maritimes pour

une séance de travail

sur le contingent préfectoral. A cette occasion, une série de propositions ont été 

mises au point pour 

une présentation à l'ensemble des partenaires le 5 juin,

lors du Comité Local de l'Habitat. Elles visent principalement l'optimisation du fonctionnement du contingent existant

ainsi qu'une amélioration à moyen terme du 

taux de logements sociaux réservés à l'Etat. Mais l'enjeu principal reste bien, dans ce département,

la production d'une

offre locative sociale supplémentaire.

(Contact Pascal

Gallard)

 
   

ACTU RÉGIONALE

Conventions d'Utilité Sociale (CUS)

La DREAL PACA a convié le 14  mai les bailleurs sociaux de la région à une matinée consacrée au premier bilan des Conventions d'Utilité Sociale 2011 et 2012. Les échanges ont pointé un certain nombre de problématiques : le poids des opérations ANRU dans l'activité de production, la fragilisation des fonds propres ou l'importance du programme Rhéa, de la Région, dans les opérations de réhabilitation. La DREAL a présenté à cette occasion l'outil "Suivi de la Programmation des logements Sociaux" (SPLS) que l'Etat va déployer en 2014 sur 8 régions dont la nôtre. (Contact Pascal Gallard)

 

Nouvelle tarification de l'eau sur MPM

Le 12 mai dernier, une réunion avec la Société des Eaux de Marseille et la Communauté Urbaine MPM (Marseille Provence Métropole) a permis de présenter aux bailleurs présents sur ce territoire, la tarification issue de la nouvelle délégation de service public. Dès le 1er juillet prochain, dans les immeubles collectifs, un abonnement sera désormais perçu et le tarif de consommation sera évolutif sur deux tranches (la première jusqu'à 15m3 d'eau). (Contact Florent Léonardi)

 

Fin des tarifs réglementés de gaz naturel

L'année 2014 sonnera le glas des tarifs réglementés du gaz naturel entrera en vigueur fin 2014. En partenariat avec l'Association régionale, GDF Suez PACA a organisé une rencontre spécifique Hlm, le 23 avril dernier, afin d'appréhender au mieux les contraintes et les opportunités d'une telle évolution. (Contact Florent Léonardi)

 

L'ENTRETIEN

GUY ROUSTANG : "LES JARDINS FAMILIAUX SONT UN OUTIL POUR LA QUALITE DE VIE"

Guy Roustang est adminis-

trateur du PADES 

(programme autoproduction et développement social), qui a élaboré avec l'AR Hlm PACA & Corse, un guide pour aider les bailleurs à réaliser des jardins familiaux aux abords de leurs logements. Pour lui, ces jardins sont un outil essentiel de la qualité de vie des locataires et de la tranquillité des ensembles.

 

 

 

Photo PADES

 

 

Vous avez porté, au travers du PADES, et en partenariat avec l'AR Hlm PACA & Corse, la réalisation d'un guide sur la création de jardins familiaux. Pourquoi un tel guide ?

Il y a déjà une douzaine d'années que le PADES milite pour montrer l'intérêt des jardins familiaux dans la qualité de vie des habitants de logements sociaux. Nous avons réussi à favoriser la réalisation d'un certain nombre de ces jardins avec quelques bailleurs sociaux et ce guide tente de clarifier la démarche, d'y mettre de la méthode et de prouver que les choses sont possibles. 

Le projet de guide s'est donc mis en forme avec l'Association régionale ?

Notre partenariat est déjà ancien. Nous avions décidé conjointement d'aider les bailleurs lorsqu'ils menaient une étude de faisabilité de jardins. Et c'est effectivement avec l'équipe de l'AR que nous avons donné forme et contenu à ce guide : comment monter un projet, y associer les locataires aussi bien que les salariés du bailleur, comment surmonter les obstacles... Nous nous sommes servis des expériences déjà menées à bien.

Les bailleurs vous ont apporté des retours d'expérience ?

Bien sûr. Grâce à l'Association régionale, nous avons pu tenir de nombreuses réunions avec eux et nous avons largement tenu compte dans le guide de leurs retours et de leurs demandes. Ils ont insisté par exemple sur la question du coût et des financements. 

Quelle va être la diffusion de ce guide ?

Il vient tout juste de sortir de presse. Nous allons nous appuyer sur le réseau des Associations régionales en France pour le distribuer largement auprès des organismes Hlm. L'AR Hlm PACA & Corse a joué un rôle pionnier dans cette affaire.   

Quel est votre objectif aujourd'hui ?

Dans les avant-propos au guide, le directeur de l’alimentation, au niveau de l’Etat, le président du Conseil régional PACA, le président de l’AR Hlm affirment clairement l’intérêt de créer des jardins pour répondre à des besoins croissants des habitants. Ensemble, ces trois décideurs pourraient transformer l’essai et favoriser la création de jardins en simplifiant la recherche des financements et en organisant la formation de porteurs de projets et d’animateurs de jardins compétents.

BIO

Guy Roustang est sociologue et économiste.

Directeur de recherches honoraire au CNRS, il a publié en 2010 "L'autoproduction accompagnée", en collaboration avec Daniel Cérézuelle.

Cofondateur du Pades (programme autoproduction et développement social), il est également l'auteur de nombreux livres, dont "Le travail autrement" ou "Vers un nouveau contrat social".


LES BRÈVES (suite)

AR Hlm PACA & Corse, UNAFO : deux réseaux professionnels se rencontrent

Près de 30 participants ont répondu à l'invitation conjointe de l'UNAFO (Union Professionnelle du logement accompagné) et de l'Association régionale, le 27 mai, pour une matinée consacrée 

à "la relation propriétaire / 

gestionnaire de logement/foyer, résidence sociale ou foyer de travailleurs migrants"Au-delà de la rencontre de

deux réseaux proches,

cette séance fut l'occasion de découvrir les outils mis au point par l'UNAFO et le Mouvement Hlm en Ile-

de-France puis en Rhône-Alpes pour faciliter et professionnaliser la 

 

gestion d'une structure dont le fonctionnement est assuré par une association spécialisée et qui est la propriété d'un organisme Hlm. Le tour de table des participants a confirmé l'intérêt de ce partenariat comme la convergence des préoccupations des deux réseaux. (Contact Pascal Gallard)

 

 

 


 

ACTU ADHERENTS

Un nouvel adhérent pour l'Association régionale

Vilogia SA vient de demander à adhérer à l'AR Hlm PACA & Corse. Demande à laquelle le Conseil d'Administration du 16 mai dernier a répondu positivement.

 

Changement de gouvernance dans les OPH municipaux

Yves Gavory a été nommé à la Présidence de Terres du Sud Habitat. 

Darida Belaïdi est la nouvelle Présidente de l'Office Public de l'Habitat d'Avignon.

Robert Cavanna a été réélu à  la Présidence de Toulon Habitat Méditerranée.

Dominique Estrosi-Sassone à été réélue à la Présidence de Côte d'Azur Habitat.

 

Qui fait quoi ?

La Lettre du Saint Georges est réalisée par Michel Couartou, rédacteur-en-chef, sous la responsabilité de Philippe Oliviero, directeur de l’Association régionale, avec le concours de Pascal Gallard, Florent Léonardi, Aurélien Deroche et Danièle Amet.

Photo de tétière : Le Tellier pour l'AR Hlm PACA & Corse

Secrétariat de rédaction et diffusion : Danièle Amet.

Directeur de la publication : Bernard Oliver, président de l’Association régionale.

Les précédents numéros de la Lettre du Saint Georges peuvent être demandés au secrétariat de l'Association régionale.

Réalisation Midiaminuit
 

LE DOSSIER

EMPLOIS D'AVENIR : QUELLES AVANCEES DANS LE MOUVEMENT HlM ? 

Un point d'étape des embauches réalisées par le mouvement Hlm dans le cadre des emplois d'avenir a montré que les organismes étaient sur la bonne voie pour dépasser leur objectif initial annoncé. La présentation des résultats d'une enquête, menée par l'AR Hlm PACA & Corse avec l'appui de Losfor, a montré une utilisation forte du tutorat par les bailleurs.

 

L'ensemble des participants pendant la réunion de travail dans une des salles du Chateau de la Pioline  (Photo Michel Assoucard pour l'AR Hlm PACA & Corse)

 

Le 21 mai, en partenariat avec l'Etat et la Région, l'Association régionale a tenu une réunion sur le thème des emplois d'avenir, dans le cadre du protocole d'accord signé le 28 juin 2013 entre ces trois mêmes partenaires. Aux termes de cet accord, l'AR Hlm PACA & Corse s'était engagée à animer un dispositif régional d'appui à ses adhérents pour favoriser l'atteinte du potentiel d'embauche dans le mouvement Hlm. La réunion régionale d'informations du 21 mai a présenté les résultats d'une enquête, pour laquelle l'Association régionale a solllicité l'assistance à maîtrise d'ouvrage de Losfor.

Selon les résultats de cette enquête, présentés par Florent Léonardi, chargé de mission AR Hlm PACA & Corse, et par Stéphane Geyer et Emeline Grillet  de Losfor, 89 emplois d'avenir (EAV 44 directs et 45 indirects) ont été recrutés par les organismes de PACA à fin mars 2014 pour un potentiel estimé à 120 EAV sur 2013-2014. Les perspectives jusqu'à la fin de l'année annoncées par les bailleurs sont de 64 EAV supplémentaires, ce qui amènerait le chiffre global à 153 EAV, au-delà de l'objectif initial. 

La formation qualifiante pour pérenniser ces emplois 

Plusieurs bailleurs ont témoigné de leur expérience, notamment Joël Canapa, directeur général de Terres du Sud Habitat, pour qui la dynamique de ces emplois, en faisant entrer des jeunes dans l'entreprise, permet de régénérer la motivation de tous. Il déplore la mauvaise communication faite autour de ces EAV ("Nous ne sommes pas là pour faire du social, un employeur embauche quand il en a besoin.") et pense que les critères territoriaux à l'embauche sont contre-productifs.  Zara N'Guyen Minh, chargée de mission à la Direccte, explique que l'objectif global tous secteurs confondus est aujourd'hui atteint à 97 % dans la région, et Sophie Lecharny, de la Région, informe que le Conseil régional PACA est le premier à s'être investi tout de suite dans le financement des formations qualifiantes. (Contact Florent Léonardi)


LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS

17 juin
Atelier Ressources Humaines à Aix
20 juin
Séminaire acquisition-amélioration au CVRH
à Aix
26 juin
AG et CA du Giget

27 juin
AG et CA de l'Association régionale et d'Unilog à Gargas (84)
1er juillet
AG de Losfor à Marseille

3 juillet

CRH PACA à Marseille

4 juillet

Atelier "Accession à la Propriété" à Aix

7 juillet
Réunion VEFA à Aix

8 juillet

réunion lancement SPLS à Aix

 

AR Hlm PACA & Corse - Le Saint Georges

97 avenue de la Corse 13007 Marseille

Tél. : 04 91 13 73 26

Mail : bienvenue@arhlmpacacorse.com

Si vous ne voyez pas la newsletter, cliquez ici
Pour vous désinscrire, cliquez ici