Si vous ne voyez pas la newsletter, cliquez ici

N°8 - Novembre 2013

 Enquête sur la qualité environnementale des Hlm neufs

L'AR Hlm PACA & Corse a commandé à la Cellule Economique Régionale de la Construction une enquête sur la qualité environnementale des constructions neuves des bailleurs sociaux de la région. Menée sur 65 projets de 28 bailleurs, l'enquête fait ressortir une forte volonté des organismes Hlm d'intégrer les enjeux énergétiques dans leurs réalisations. 


L'AR Hlm PACA & Corse fait partie du bureau de la Cellule Economique Régionale de la Construction (CERC), depuis sa création. En 2009, la Cellule a mis en place un groupe de travail "construction durable" qui mène plusieurs travaux et études avec notamment l'établissement d'un "tableau de bord" d'indicateurs. L'ADEME, l'Etat et le Conseil régional participent également à ce groupe de travail. L'Association régionale a souhaité une étude spécifique sur les bailleurs sociaux, qu'elle a commandée à la CERC.

Intitulée "Qualité environnementale dans les constructions de logements neufs des bailleurs sociaux de Provence-Alpes-Côte d'Azur", cette étude a été menée sur les programmes de logement social autorisés en 2011. Le comité de pilotage de l'étude, constitué de l'AR Hlm PACA & Corse, la CERC, le Prides BDM et Envirobat Méditerranée, a élaboré une grille d'analyse qui permettait de mesurer la qualité environnementale de chaque projet. Près de 90 % des bailleurs interrogés ont répondu à un questionnaire en ligne. Au final, ce sont 65 programmes représentant 2 431 logements qui ont été analysés.  


Une recherche systématique des labels ou certifications

Le premier résultat significatif de l'enquête est de montrer que 91 % des projets des bailleurs sociaux sont engagés dans une démarche volontaire de labellisation de performance énergétique (PE). Le label visé majoritaire est le BBC-Effinergie (65 % des programmes). En parallèle, un nombre important de projets (71 %) intègrent dans le même temps une démarche de qualité environnementale, sous la forme d'une certification, essentiellement Habitat & Environnement. On peut penser que l'attrait pour la démarche H&E s'explique par la bonification de la subvention accordée par certaines collectivités. 

Il s'avère que les projets uniquement "PE" ne se contentent pas des actions énergétiques mais intègrent parfois des enjeux environnementaux comme une charte chantier vert ou un choix spécifique de matériaux. Les projets qui poursuivent les deux démarches, "PE" et "QE", mobilisent systématiquement des formes d'accompagnement spécifiques : une compétence interne spécialisée, une assistance à maître d'ouvrage en qualité environnementale ou une maîtrise d'oeuvre spécialisée. Ou les trois.

 

 

 Les actions le plus souvent mises en oeuvre

Lorsqu'on se penche sur les actions menées par les bailleurs sur leurs projets qui ont mis en place une démarche de performance énergétique et une démarche de qualité environnementale simultanées, on s'aperçoit que le choix des équipements énergétiques les plus efficaces a été privilégié dans 100 % des cas. L'analyse environnementale du site est réalisée par 93 % d'entre eux, l'accessibilité des PMR est prise en compte dans 91 % des projets, l'architecture bioclimatique et les équipements d'économie d'eau interviennent dans 89 %, et la production ou la consommation d'EnR sont présentes dans 76 % des programmes. 


Des exigences qui perdurent

jusqu'à la livraison


En revanche l'utilisation du bois est peu répandue (30 %), tout comme la réalisation d'une simulation thermique dynamique (43 %) ou la mise en avant de matériaux régionaux (46 %). 

La signature d'une charte de chantier vert intervient dans 83 % des réalisations et l'obligation d'une clause d'insertion sociale à l'entreprise représente 70 % des chantiers, tout comme l'exigence de qualification à la performance énergétique.

Dans 85 % des projets, il est prévu de fournir aux locataires des outils d'information sur le bon usage du bâtiment et dans 76% des projets un test d'étanchéité à l'air est réalisé. 

 

 Carine Pekic : "Le logement social est particulièrement novateur"

Photo Michel Assoucard pour l'AR Hlm PACA & Corse


Carine Pekic est directrice de la CERC. C'est elle qui a supervisé l'enquête menée par son équipe de six personnes. "Si on regarde la totalité de la construction de logements dans la région, il y en a 5 000 qui choisissent de développer une démarche de qualité environnementale. Sur ces 5 000 logements, 43 % sont des logements sociaux. Cela veut dire que le logement social est particulièrement novateur dans ce domaine, c'est lui qui porte le marché."


"De la même façon, si on s'intéresse à la certification H&E, on voit que sur les 4 000 logements construits par an dans la région, 50 % sont des logements sociaux. Tous ces chiffres sont des chiffres 2011. En revanche, si on étudie les labels énergétiques type BBC Effinergie par exemple, on s'aperçoit que le privé a largement pris sa part dans la diffusion de ces labels, principalement grâce au dispositif Scellier. Sur les 22 500 logements qui se sont engagés dans une labellisation de performance énergétique, 12 % sont des logements sociaux".

 

AR Hlm PACA & Corse
04 91 13 73 26
bienvenue @arhlm pacacorse.com
  La lettre DDSE est réalisée par l'AR Hlm PACA & Corse, dans le cadre d'une convention partenariale avec l'État, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Ademe.   arhlmpacacorse.com
regionpaca.fr
ademe.fr
paca.pref.gouv.fr
Copyright 2010 © AR Hlm PACA & Corse Le Saint-Georges 97, avenue de la Corse 13007 Marseille Directeur de la publication : Philippe OLIVIERO, Directeur, AR Hlm PACA & Corse
Rédacteurs : Michel COUARTOU, Aurélien DEROCHE Design : Agence bik&book
Pour vous désinscrire, cliquez ici